Qu’est-ce que la « prépa » demandée par les interprètes et à quoi ça sert ?

Lorsque des interprètes doivent intervenir quelque part, ils vont demander des documents ou des informations sur ce qui va être dit, les personnes présentes, les raisons du rendez-vous…

Un.e interprète, que ce soit en langue des signes, en anglais, en russe ou autre, ne traduit pas des mots mais le sens. Il ou elle a donc besoin de comprendre un minimum ce qui est dit, les enjeux, les sous-entendus, etc. Ce n’est pas pour donner son avis ou prendre parti mais pour éviter de faire des contre-sens et de créer des malentendus entre les personnes présentes. Ainsi, toutes les informations qui lui sont fournies avant peuvent lui être utiles.

Il est important de savoir que rien de ce qui est communiqué à l’interprète ne sera diffusé ou divulgué, pas plus que ce qui est dit pendant le rendez-vous, la réunion ou la conférence. Ces informations servent uniquement pour que l’interprète puisse se préparer au mieux, afin que le jour J, la communication soit la plus fluide et la plus claire possible. Ils pourront, par exemple, préparer en LSF comme en français le vocabulaire dont ils auront besoin ou qu’ils doivent comprendre.

De quoi les interprètes ont-ils besoin ?

Le contexte


Il ne s’agit pas seulement de l’endroit ou du secteur. « Réunion du personnel dans une entreprise de marketing » ou « rendez-vous psychologue » sont des informations utiles mais pas suffisantes.

Si la réunion à lieu suite à un incident pour rappeler les règles de l’entreprise il est important pour l’interprète de le savoir car les enjeux ne seront pas les mêmes.
De même, pour un rendez-vous médical, est-ce le premier rendez-vous ou un suivi ? Pour quel motif ?
Par exemple , pour un entretien parents-prof avec des parents sourds, s’agit-il de la remise des bulletins ou y-a-t’il des problèmes à l’école ?

Les documents

        
Il peut s’agir de documents qui vont être distribués pendant la situation tel que :
> le procès verbal de la réunion précédente
> le support de cours sur lequel on va travailler
> un power point qui va être projeté

Ça peut être aussi des documents plus généraux qui présentent l’endroit ou l’évènement :
> programme de la conférence/des tables rondes
> ordre du jour de la réunion
> déroulé de la formation
> site internet de l’établissement

Les discours


Un discours préparé, qu’il soit lu ou non, est différent d’une intervention spontanée. Chaque phrase a été réfléchie à l’avance, les tournures sont souvent plus proches de l’écrit que de l’oral et ils sont prononcés plus rapidement. Tout cela implique un effort de concentration supplémentaire pour les interprètes qui, eux, ne savent pas ce qui va être dit.
Il est donc important de les transmettre à l’avance, même s’il doit y avoir des ajouts ou des modifications (qui pourront être transmises plus tard), pour que les interprètes puissent préparer leur traduction.

Les vidéos


Si une vidéo ou plusieurs vidéos doivent être projetées, la priorité est de vérifier qu’elles soient bien sous-titrées pour que les vidéos soient accessibles aux personnes sourdes. (attention aux sous-titres automatiques de Youtube souvent pleins d’erreurs et incompréhensibles).

S’il est impossible de faire sous-titrer la vidéo avant la date de présentation, il faut l’envoyer aux interprètes à l’avance.
Une vidéo, comme un discours lu, est préparée, le discours est figé. De plus, avec le montage, le rythme est souvent très rapide et il peut y avoir une musique d’ambiance qui couvre en partie ce qui est dit. Tous ces éléments gênent la bonne interprétation du contenu ; ainsi, si les vidéos ne sont pas transmises avant, les interprètes peuvent refuser de les traduire.

Tous ces supports et informations permettent aux interprètes de se faire une idée de ce qui va être dit et donc d’assurer la meilleure interprétation possible.

Sur le site de Vouloir Dire : http://www.vouloir-dire.fr, au moment de finaliser votre demande, vous aurez un cadre dans lequel vous pourrez écrire certaines de ces informations. Une fois la demande validée, vous aurez les adresses mails des interprètes en langue des signes qui interviendront pour vous et vous pourrez leur envoyer les documents ou les mettre en contact avec les personnes qui pourront le faire.

© http://www.vouloir-dire.fr

Laisser un commentaire